< class="formations-template-default single single-formations postid-1347 evaluer-ses-ressources-immaterielles-strategiques-pour-soutenir-le-developpement-de-son-entreprise app-data index-data singular-data single-data single-formations-data single-formations-evaluer-ses-ressources-immaterielles-strategiques-pour-soutenir-le-developpement-de-son-entreprise-data">
Stratégie/Innovation > Evaluer ses ressources immatérielles stratégiques pour soutenir le développement de son entreprise

Le premier module, « Ressources immatérielles : enjeux et spécificités« , vous a permis de comprendre le rôle central que jouent les Ressources Immatérielles dans la dynamique de développement de votre entreprise et leurs principales caractéristiques. Vous avez pu également découvrir le référentiel Cap’Immatériel.

Dans ce deuxième module, vous allez d’abord voir concrètement comment mener une démarche d’évaluation de vos ressources immatérielles stratégiques et comment bâtir un plan d’action à même de les renforcer.

A cette occasion, vous pourrez mieux appréhender la notion « d’investissements immatériels« , et les spécificités de ces investissements, qui visent explicitement le renforcement des ressources immatérielles stratégiques.

Vous pourrez ensuite appréhender les diverses occasions où il peut être pertinent pour vous de mobiliser une telle démarche : lors du lancement d’un projet d’envergure, ou pour séquencer la trajectoire de développement de votre entreprise ; mais aussi pour étayer une demande de financement, ou lors de la reprise ou la transmission de l’entreprise. Vous verrez alors qu’une démarche d’évaluation de vos ressources immatérielles stratégiques permet aussi de soutenir la valorisation monétaire de votre entreprise.

Enfin, vous appréhenderez que l’enjeu est ici un véritable changement de paradigme : il s’agit d’articuler le développement l’entreprise avec celui de ses ressources immatérielles stratégiques. Et ceci engage en réalité une nouvelle manière de penser la dynamique de création de valeur de l’entreprise, une dynamique qui remet le travail humain au centre et apporte des bénéfices très importants, à court, moyen et long terme.

LES EXPERTS

Christian du Tertre est économiste, Professeur émérite à l’Université de Paris et directeur scientifique du laboratoire d’Intervention et de Recherche ATEMIS qu’il a fondé en 2001.

Il travaille depuis les années 90 sur l’enjeu stratégique des Ressources Immatérielles en lien avec l’émergence de nouveaux modèles économiques d‘entreprise et de nouveaux modes de développement durable des territoires.

Il préside l’Institut Européen de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération.

Diplômée de l’ESSEC, Claire Perrier a développé pendant une vingtaine d’année ses compétences dans le domaine de la gestion et du pilotage d’entreprise, en combinant ses expériences de l’audit, des fonctions financières au sein d’un grand groupe français, et du conseil en management et en transformation.

A partir de 2006, elle a engagé un solide parcours en sciences sociales, afin de mieux appréhender la question humaine et les enjeux de travail au sein des entreprises et organisations. Elle a rejoint ATEMIS en 2013 et est associée. Elle s’investit dans l’accompagnement de TPE et de PME vers de de nouveaux modèles économiques durables, la question des Ressources Immatérielles étant au cœur des enjeux de développement durable pour les entreprises.

Elle co-anime un atelier qui porte sur l’évaluation des ressources immatérielles et le financement du développement des entreprises, et co-pilote la démarche Cap’Immatériel.

Olivier Blandin est économiste, Maître de conférence associé à l’Université de Paris, associé co-fondateur d’ATEMIS.

Ses travaux de recherche et d’intervention portent sur la dynamique des activités de service, la place de l’activité de travail dans l’approche de la performance économique et le développement des entreprises, l’évolution du travail du management et des organisations du travail, les nouveaux modèles économiques. Il accompagne des dirigeants dans l’évolution de leur modèle économique vers une trajectoire de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération. Il accompagne également des entreprises dans la mise en place d’une organisation réflexive en lien avec l’enjeu des Ressources Immatérielles.

Il co-anime un atelier qui porte sur l’évaluation des ressources immatérielles et le financement du développement des entreprises, et co-pilote la démarche Cap’Immatériel.

LES PARTENAIRES

ATEMIS (Analyse du Travail et des Mutations des Industries Et des Services) – est un laboratoire d’intervention et de recherche, créé en 2001 du rapprochement de chercheurs et de consultants s’inscrits dans une démarche pluridisciplinaire.

La particularité d’ATEMIS est de mettre au cœur de son dispositif le lien entre recherche et l’accompagnement des entreprises et des institutions. Ainsi, ATEMIS développe des activités qui permettent d’articuler la production de connaissances et la transformation concrète des organisations privées, des organismes publics et parapublics face aux mutations sociétales en cours. ATEMIS accorde une place centrale à la nécessité de changer l’activité de travail, son organisation et son management pour rendre opérationnelle des trajectoires de développement durable. Dans cette perspective, l’attention accordée aux ressources immatérielles présente une dimension stratégique.

Le site Cap’Immatériel, est le fruit d’un projet réalisé par ATEMIS et soutenu par la Direction Générale des Entreprises (DGE) et l’Observatoire de l’Immatériel (OI) dans le cadre d’une subvention

L’enjeu était de concevoir, d’expérimenter et de mettre à disposition sous forme pédagogique, une méthodologie d’identification et d’évaluation des ressources immatérielles stratégiques des TPE et des PME afin d’être en mesure de les développer.

La démarche Cap’Immatériel a pour objet de diffuser et de déployer largement cette approche des ressources immatérielles, qui change de manière profonde la façon d’appréhender le développement et la performance de l’entreprise, et de manière plus générale, des organisations.

Dès lors, il s’agit de soutenir l’appropriation et l’usage de cette nouvelle approche auprès d’une grande diversité d’acteurs : dirigeants et cadres, bien entendu, mais aussi tous les acteurs qui accompagnent les entreprises et les organisations, et qui contribuent à leur développement comme à leur financement.

La démarche s’appuie sur les principes des Creative Commons, qui visent à la fois à favoriser la diffusion des contenus, tout en veillant à la pertinence de leur usage au regard de l’approche des ressources immatérielles qu’elle soutient.

Think Tank indépendant, l’Observatoire de l’immatériel est une plateforme de réflexion dynamique. Il vise à proposer, diffuser, et expérimenter des solutions innovantes pour valoriser tous les actifs immatériels, source de création de valeur et à aider les entreprises à pivoter et se transformer grâce à leur capital immatériel.

Adressés aux pouvoirs publics, aux investisseurs, aux acteurs économiques et politiques ainsi qu’aux citoyens français, leurs travaux sont le fruit d’un travail rigoureux, critique et ouvert. L’Observatoire de l’Immatériel réunit des chefs d’entreprise, des hauts fonctionnaires, des universitaires, des personnes issues de la société civile et d’horizons très divers.

Avec le soutien du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.